La composition du sang

Le sang est un liquide visqueux et opaque qui circule dans les vaisseaux sanguins (artères, veines).
C’est le seul tissu liquide de l’organisme. A l’intérieur de ce liquide se trouve en suspension les éléments figurés baignant dans le plasma.
Les éléments figurés :
Les globules rouges appelés hématies ou érythrocytes transportent l’oxygène des poumons aux tissus et captent le gaz carbonique qui est éliminé ensuite par les voies respiratoires.
C’est l’hémoglobine qui donne sa couleur rouge au sang. Les globules rouges ont une durée de vie moyenne de 120 jours.
Les globules blancs appelés leucocytes assurent les défenses de l’organisme contre les agressions des microbes, des bactéries et autres virus. On distingue trois types de leucocytes : les polynucléaires, les monocytes et les lymphocytes. Ces derniers assurent l’immunité de l’organisme en répondant aux agressions extérieures. Les polynucléaires et les monocytes assurent la destruction de micro-organismes.
Les plaquettes ou thrombocytes ont une fonction hémostatique c’est à dire empêchent le saignement en colmatant les lésions des vaisseaux. Elles ont une durée de vie de 5 jours.
Le plasma contient des protéines diverses dont :
Les immunoglobulines,l’albumine, les fractions coagulantes.
Les éléments figurés correspondent à 45 % environ du volume total du sang.
55 % du sang est donc composés de plasma.
Le sang possède un goût salé et métallique, d’une couleur rouge écarlate quand il est riche en oxygène (sang artériel), et rouge sombre quand il est dépourvu d’oxygène (sang veineux).
Rôle du sang.
Il permet d’apporter l’oxygène et les nutriments en provenance des poumons et du système digestif.
Il transporte des déchets vers les poumons (gaz carbonique) et vers les reins (déchets à base d’azote).
Il transporte les hormones.
Il prévient de l’hémorragie et de l’infection par le transport des anticorps et des globules blancs.
Il régule le maintien de la température du corps en absorbant la chaleur, mais également en répartissant cette chaleur dans tout l’organisme.
Il régule l’acidité de tous les tissus.
Il maintient une certaine quantité de liquide dans les vaisseaux, permettant ainsi une tension artérielle suffisante pour irriguer l’ensemble des organes.